Démarche

Notes biographiques

J’ai découvert par hasard mon intérêt pour l’art lors d’études collégiales à l’âge adulte. Par la suite, cet appel  s’est imposé à temps partiel jusqu’à ce que je puisse m’y consacrer pleinement à partir de 2009.

Après avoir fait mes études en arts plastiques à l’UQAM et un certificat en arts visuels à l’Université Bishop’s, j’ai obtenu une bourse du Fonds des arts et lettres de la CRÉ (conférence régionale des élus) de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, en partenariat avec le CALQ (Conseil des arts et des lettres du Québec), pour le projet Allumeurs d’étoiles et j’ai aussi été récipiendaire d’une subvention du Fonds culturel de la MRC Roussillon pour terminer le projet Chemin de vie.

Après 10 ans de membership d’Arto, la coop créative, je me suis jointe au collectif  Zone d’affluence-arts inattendus avec lequel je me suis impliquée. Ainsi, j’ai participé à plusieurs projets de création et de médiation culturelle et ce,  jusqu’en 2017. Cette fin marque le début d’un élan et d’un tournant plus personnel pour la suite des choses.

Démarche artistique

Autodidacte de nature, j’ai expérimenté différentes techniques, en utilisant une variété de matériaux. Encore aujourd’hui que je me plais à découvrir, à rechercher et à expérimenter.

Avec un regard rétrospectif, je constate que trois jalons dominants se dégagent de ma démarche artistique. Dans un premier temps, mes œuvres picturales s’expriment par l’élan de ma gestuelle. J’établis ensuite un dialogue avec l’œuvre qui, finalement, me dévoile son sens caché. Ainsi une partie de mon être dévoile un état d’âme, à la fois conscient et intuitif.

Dans un deuxième temps, bien que le dialogue et le questionnement soient toujours présents à travers mon processus de création, de plus en plus la réflexion précède l’œuvre afin d’approfondir le sens de mes pensées et ainsi d’ouvrir une voie à l’expression et à la relecture de mon héritage culturel.

Le troisième jalon de ma démarche ne se traduit pas par une continuité temporelle mais plutôt par le fait d’ajouter à ma pratique la «médiation culturelle.» Ainsi, plusieurs de mes œuvres ont été réalisées avec la participation du public. Donner place à l’autre me permet de lui transmettre un questionnement au sujet de ses valeurs personnelles et sociales, de lui offrir l’opportunité de prendre position par un geste transformateur et, bien sûr, de partager un instant de bonheur.

Résultant de ces trois jalons, les techniques appliquées varient donc selon le projet envisagé (installation, peinture acrylique sur papier film, techniques mixtes, récupération ou assemblage sur structure d’acier). Par ailleurs, une constance se dessine à travers tous les projets, il s’agit de la mise en lumière de la force surgissant de la fragilité et de la sensibilité de la condition humaine!